Semaine pour l’emploi des personnes handicapées : le témoignage d’une animatrice SIG

28 novembre 2019

 

 

 Marjorie, depuis combien de temps faites-vous le métier d’animatrice ?

Je travaille dans l’animation depuis 1998. J’ai effectué quelques missions en intérim pendant mes études puis j’ai repris en 2006 pour en faire mon métier.

Qu’est-ce qui vous plaît lorsque vous allez travailler comme animatrice?

Ce métier est une perpétuelle remise en question personnelle et professionnelle: nouvelles opérations, nouveaux lieux, nouvelle clientèle et toujours des objectifs différents.

Qu’est-ce qui vous a décidé à en parler à votre responsable de région SIG ?

J’ai décidé d’en parler au responsable de région pour que nous réussissions à établir ensemble le cadre des limites de mon handicap sans pour autant accepter une mission qui serait susceptible de fragiliser ma santé.

Vous êtes-vous sentie écoutée lorsque le sujet a été évoqué ?

Oui tout à fait, ma référente SIG est toujours à l’écoute et le sujet a été facile à aborder. La communication est très importante dans une relation professionnelle et SIG remplit parfaitement sa mission pour que je puisse facilement réaliser les miennes.

Auriez-vous un message à adresser aux personnes en situation de handicap ? Avez-vous un conseil à leur donner?

Ma reconnaissance MDPH n’a jamais été un frein à ma carrière professionnelle mais plutôt un atout pour la protection de ma santé. Tous les employeurs qui m’ont reçu jusqu’à maintenant, que ce soit en entretien ou pour un contrat l’ont compris. Nous travaillons ensemble avec un cadre adapté à ma situation médicale dans le but de réaliser parfaitement les objectifs du métier.

 

Merci à Marjorie pour son témoignage

Propos recueillis par Maureen Fraccaro

Laisser un commentaire